Les proches et les fans d’ Arafat DJ ont commémoré l’an 1 de sa disparition

Les proches et les fans d’ Arafat DJ ont commémoré l’an 1 de sa disparition

Les proches et les fans d’ Arafat DJ ont commémoré l’an 1 de sa disparition. Une année après la disparition de l’ex-boss de la Yorogang, la douleur est encore grande. Ariel Sheney, l’un des fidèles lieutenants de Houon Ange Didier, se souvient de sa dernière rencontre avec le Daishikan.

La dernière fois où Ariel Sheney a rencontré Arafat DJ

Le monde de la musique africaine a été secoué par la disparition brutale d’ Arafat DJ le 12 août 2019. Le roi du couper décaler a perdu la vie dans un tragique accident qui s’est produit dans la commune chic de Cocody, au quartier Angré. Houon Ange Didier (nom à l’état-civil du Yorobo) n’a pas survécu au choc entre sa moto et une voiture personnelle. Les nombreux fans de l’artiste, les « Chinois » ont été ébranlés par ce coup du destin qui venait ainsi de leur arracher leur idole. Des obsèques à la dimension d’ Arafat DJ ont été organisées au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. Fally Ipupa, Koffi Olomidé, Davido, Sidiki Diakité et bien d’autres stars africaines n’ont pas voulu se faire raconter le dernier « concert » du chef de la Yorogang.

Pour la commémoration du premier anniversaire du décès d’ Arafat DJ, les « Chinois » se sont retrouvés sur le lieu du drame afin de saluer la mémoire de leur président. Sous la houlette de Badro Escobar, un fidèle ami du fils de Tina Glamour, un programme a été mis en place pour célébrer le Zeus d’Afrique du samedi 8 au mercredi 12 août 2020.

Ariel Sheney fait partie de ceux qui ont contribué au succès d’ Arafat DJ. Le colonel a arrangé plusieurs célèbres titres du mentor de la « Chine » dont la chanson « Je gagne temps », dont il est le plus fier. Invité sur le plateau de Peopl’Emik, l’auteur du célèbre titre « Amina » a raconté sa dernière rencontre avec Arafat DJ. « Deux jours avant son décès, on s’est vu. Il n’y a malheureusement pas eu de mots. Il était en train de garer sa moto. J’étais devant le bar où on devait entrer. Il m’a même adressé la parole pour dire de bouger. Je sentais qu’il y avait un peu de tension. Je l’ai regardé, je n’ai vraiment pas pu sortir un mot. J’avais vu un autre regard. Un regard vraiment très perçant que je n’avais jamais vu avant. Je n’ai pas vu la personne que je voyais d’habitude. Je n’ai pas vu mon Arafat », a confié le « nouchi » d’Abobo. Il faut noter qu’à cette époque, Arafat DJ et Arial Sheney étaient en froid.

#Source: Afrique sur 7

(Visited 5 times, 1 visits today)

Articles Recents

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *