Comment Draguer Une Fille Sur Facebook

 

Comment draguer une fille sur Facebook

Au cours d’une soirée, vous avez fait connaissance avec l’amie d’un ami. Par la magie des contacts communs, vous retrouvez sa trace sur Facebook et vous aimeriez tenter votre chance.

Rappelez vous qu’il y a quelques erreurs à ne pas commettre pour séduire sur Facebook. Evitez de liker toutes les photos de votre target ou de commenter tous ses statuts. Vous n’êtes pas une groupie.

Je suis sûr que vous avez tous une copine un peu mignonne dans vos contacts. Et dés qu’elle met une photo en ligne, en quelques heures, son cliché a plusieurs de dizaines de likes. Vous croyez vraiment que vous allez pouvoir tirer votre épingle du jeu en faisant la même chose que tous les autres mecs ?

Bien évidemment, la réponse est non. Profitez plutôt des fonctionnalités de Facebook pour attiser sa curiosité autour de votre lifestyle. Montrez à travers votre activité que vous êtes social et actif. Pour draguer une fille sur facebook, ça se passe par ici.

Optimiser son profil Facebook pour la drague

Prenez une photo de vous et assurez-vous que celle-ci ne présente aucun défaut majeur : angle bizarre (genre photo prise avec le téléphone portable), arrière plan moisi, etc…

Privilégiez une photo naturelle. Si vous forcez le trait pour paraître trop « bogosse » ou que vous forcez un regard profond et mystérieux, ces demoiselles s’en rendront compte et vont vous « voir venir ».

Faites le plein de photos et d’amis. Ce sont les premières choses que regarderont les filles, et une erreur peut vous griller instantanément.

Les erreurs classiques : avoir moins de 10 amis (aucun social proof), + de 500 (mytho), ou que des filles (sargeur en force).

Pour les photos, éviter les photos ambigues avec des filles, les photos de soirées trop arrosées, ou en groupe de mecs au regard lubrique. Bon plan : photo avec un animal, un instrument de musique, en train de faire du sport… tout ce qui peut amener une discussion.

En bref : elle doit voir que vous êtes sociable et actif, et cela peut suffire à aiguiser sa curiosité.

Voici les choses à faire pour bien remplir la partie « Info » de votre profil. Ne renseignez pas votre « Situation amoureuse » afin de garder votre part de mystère. Si vous sélectionnez « célibataire », les filles sauront déjà à quoi s’attendre.

Laissez la demoiselle que vous draguez sur Facebook se poser des questions. « Est-il disponible ? Pris ? » Votre but est qu’elle pense à vous donc donnez lui de la matière…

Dans « Détails sur vous », ne mentionnez que trois éléments au plus (vos trois films préférés, trois groupes préférés, trois hobbies, etc…).

Ne vous lancez pas dans la liste de votre top 50 de chanteurs, livres ou citations favoris. Laissez ça aux jeunes filles du site, elles le font très bien. Bref, gardez une part de mystère et ne vous épanchez pas comme un AFC en mal d’attention.

Dans la catégorie « Intéressé par », ne laissez que « Amitié ». Ne sélectionnez surtout pas « rencontre » ou « une relation », ça fait vraiment « needy » (= demandeur) et au taquet. Vous perdriez en pouvoir d’attraction auprès de toutes les filles du site.

Dans « Informations personnelles », pour chaque catégorie, ne mentionnez que trois éléments au plus (vos trois films préférés, trois groupes préférés, trois hobbies, etc…).

Ne vous lancez pas dans la liste de votre top 50 de chanteurs, livres ou citations favoris.  Laissez ça aux jeunes filles du site, elles le font très bien. Pour la même raison, ne remplissez pas toutes les catégories. Sélectionnez en 3 ou 4 seulement.

Bref, gardez une part de mystère et ne vous épanchez pas comme un AFC en mal d’attention.

Par ailleurs, essayez de faire transparaître des qualités qui attirent les femmes : humour, confiance en soi, gout du risque, sens artistique etc…
Exemples : Si vous pratiquez des sports extrêmes, dévoilez votre côté aventureux en le précisant dans vos hobbies. Si vous êtes musicien, mentionnez le aussi, etc…

Ajouter une citation est un exercice périlleux. On peut vite sombrer dans le niais (citation très fleur bleue) ou dans le lourd (citation de Chuck Norris).

Mais si vous choisissez bien votre citation, il y a des bonnes chances pour que ces quelques mots deviennent un bon sujet de conversation avec les demoiselles.

Choisissez également soigneusement les « groupes » auxquels vous appartiendrez. Ils seront comme un patchwork de votre personnalité. Mieux vaut faire partie de « photographie en noir et blanc » plutôt que de « j’aimerais coucher avec au moins dix de mes contacts Facebook ».

Enfin, ne tombez pas dans le piège très AFC du « je vis à travers Facebook ». Autrement dit, ne téléchargez pas d’applications en masse, ni de questionnaires en tout genre type « si tu étais un chameau, où habiterais-tu? ».

Et surtout, ne commentez pas chacun de vos faits et gestes ! Rien de plus insupportable que ces filles qui vomissent leur vie en ligne : « Sophie va au travail » « Sophie mange une tartiflette » « Sophie a hâte de retrouver son chat pignouf ».

Dites vous qu’elles n’aiment pas plus quand nous le faisons.

Vaincre sa peur pour aborder une fille sur Facebook

Il y en a certains d’entre vous qui ont peur d’aller aborder des filles dans les soirées ou dans la rue.

Pour résoudre ce problème, je vous conseille donc de vous ruer sur ce précédent article qui vous propose des exercices pour apprendre par étapes à aborder des inconnus.

Il y a aussi souvent tous les étudiants qui ont remarqué une fille au collège, au lycée ou à l’université et qui ont trouvé le profil Facebook de leur target mais qui ont aussi peur d’aller lui parler, même sur les réseaux sociaux.

Les mecs, il va falloir vous reprendre, car je pense que vous êtes en plein dans le one-itis, cette obsession amoureuse qui va vous plomber l’existence.

Pour commencer, apprenez à développer le bon état d’esprit et enlevez-vous un maximum de pression. Arrêtez de voir ce message à envoyer sur Facebook comme si vous jouiez votre peau. Facebook rencontre : c’est de la détente pure !

Il n’y a pas LA phrase pour facebook qui va tout changer (la phrase magique sans le bon état d’esprit, on y croit peu).

Au contraire, sur Facebook, les possibilités d’interagir avec des filles sont pratiquement illimitées. Si vous vous loupez, vous pouvez facilement passer à la suivante. Profitez-en pour faire des expériences, pour tester, pour innover.

Regardez ce qui marche et ce qui ne marche pas. Profitez-en pour voir quelles sont vos photos qui accrochent le mieux. Profitez-en pour tester des openers que vous ne sentez pas trop, des openers sur lesquels vous avez un doute.

Rappelez-vous d’une chose. Idéalement, la séduction se passe en face à face. Par contre, Facebook est un gigantesque laboratoire pour trouver ce qui peut générer des conversations intéressantes ou ce qui peut faire rire.

Alors, cessez d’avoir peur d’aborder une fille sur Facebook. Quoi qu’il arrive, vous en sortirez gagnant.

Aborder une fille sur Facebook

Vous êtes désormais prêt à vous « mettre au boulot ». Vous pouvez commencer avec les quelques filles de votre réseau sur lesquelles vous avez déjà des vues.

Mais concentrez vous sur les célibataires ; inutile de perdre du temps avec des filles casées qui seront très dur à séduire sur internet.

N.B : c’est évidemment plus facile de séduire une fille> casée sur le terrain.

En effet, dans le feu de l’action ses réactions sont beaucoup plus émotionnelles et spontanées alors que sur le web la demoiselle a le temps de la réflexion et de la rationalisation…

Ensuite, élargissez votre réseau. Commencez par les suggestions de Facebook avec la rubrique « personnes que vous connaissez peut-être » et les amies d’amis.

Facebook vous fait alors sa liste de propositions. Il ne vous reste plus qu’à regarder s’il y a des filles qui vous intéressent avec qui vous avez des amis communs.

Mentionner des amis en commun reste l’un des tous meilleurs openers sur FB comme ailleurs.

Enfin, ciblez les « groupes ». Ils vous donneront une bonne indication : « groupe des filles célibataires » « groupes des filles nées en 1982 » « groupe de l’érotisme »… Cela vous donnera des indices sur les personnes qui s’y trouvent, et une bonne méthode pour aborder celle que vous y aurez repéré.

Sélectionnez une fille qui vous plait et demandez-la en amie.

Aborder une fille sur Facebook qu’on ne connaît pas

Avant, lorsque vous envoyiez un message sur Facebook à une fille que vous ne connaissiez pas, il partait directement dans le dossier « autres », à savoir une boîte mail que personne ne regardait presque jamais.

Aujourd’hui, le système a un petit peu évolué. Vous avez toujours deux boîtes mails, l’une qui s’appelle « récents » et l’autre « invitations ».

Dans « récents », vous allez retrouver toutes vos conversations dans Messenger avec vos amis. Par contre, si vous voulez discuter sur Facebook avec une fille que vous ne connaissez pas, votre message partira dans « invitations » et elle recevra une notification.

Plutôt avantageux par rapport à l’ancien fonctionnement, car elle saura au moins qu’elle a reçu un message.

Aborder une fille sur Facebook en soirée

Facebook peut également vous aider quand il s’agit de séduire en soirée. Lorsque vous sortez en boîte ou dans un bar, ça se passe souvent toujours de la même façon.

Quand on sort, on prend toujours beaucoup de photos. Alors pour ceux qui ont un peu de mal à aborder en soirée, commencez à prendre des photos. Souvent les filles se prêtent au jeu. Vous tenez un opener facile.

Il ne vous reste plus qu’à lui dire de vous ajouter sur Facebook pour retrouver les photos de la soirée et le tour est joué. Vous tenez un support pour lui parler et dérouler votre game.

Envoyer un message de drague sur Facebook

Pour contacter une fille sur Facebook, c’est facile, il suffit de choisir l’un des 2 boutons ci-dessous. Si vous cliquez sur « ajouter », vous lui faites une demande pour l’intégrer à votre liste d’amis.

Si vous optez pour « contacter », vous pouvez lui envoyer un message qui partira dans la boîte « invitations ». Vous pouvez aussi faire les deux.

Il n’y a pas de vérité absolue. À vous de voir ce que vous sentez le mieux pour vous adapter au profil de la fille.

Soit elle vous acceptera sans broncher (une jolie photo ou des amis en commun aideront), soit elle vous demandera pourquoi vous l’avez connecté. Là encore, c’est le moment de mentionner les éventuels amis en commun.

Si vous n’en avez pas, faites preuve d’esprit et fendez vous d’un commentaire drôle ou original sur sa photo ou son réseau ou cherchez un éventuel point commun.

Vous pouvez aussi la vanner si c’est une fille qui a une citation d’amour en guise de couverture Facebook !

A ce stade, avec le peu d’info dont vous disposez, la marge de manœuvre sera limitée lors de votre première conversation pour draguer une fille sur Facebook.

Toutes n’accepteront pas votre connexion… Mais bon sur FB, ce n’est pas la quantité qui manque, donc passez à la suivante (Ps : je ne pense pas que la one-itis soit humainement possible sur Facebook tant il y a de membres !)

Une fois que vous avez accès à son profil, la séduction devient plus aisée.

Décortiquez son profil, ses goûts, son mode de vie pour avoir plusieurs sujets de conversation intéressant à lancer pendant les premiers échanges. Cherchez-vous des points communs pour créer du rapport plus rapidement.

Faites tout cela finement et ne lui donnez pas l’impression de vous être émerveillé devant chacune de ses 258 photos (même si c’est le cas !), vous la feriez flipper.

Dès lors qu’une fille vous aura répondu, restez détendu et ne cherchez pas le close express. Comme sur le terrain, ne vous mettez pas de pression de résultat. Appréciez l’interaction et la séduction en tant que telles ; les résultats suivront d’eux-mêmes.

Posez lui des questions grâce aux infos de son profil sans pour autant laisser entendre que vous l’avez lu quinze fois et l’avez appris par cœur (vous la feriez flipper bis).

Vous pouvez aussi mettre une image drôle en guise de commentaire Facebook, pour montrer que vous êtes un mec fun, qui maîtrise les usages du web ! Si vous cherchez une image drole avec texte pour Facebook, j’aime bien Giphy ou Memegenerator pour les créer !

Toutefois, rappelez-vous tout de même d’une chose. Vous n’êtes pas sur TINDER. En clair, votre approche ne doit pas être trop sexuée.

Faites-en sorte de passer sous le radar. Il existe un risque. C’est que Facebook, au fil du temps, devienne à la séduction online ce que la drague de rue est au monde réel : un espace où les filles revendiquent de plus en plus violemment le droit à une tranquillité absolue.

J’avais dit à un pote de tester pour Tinder un opener du genre : « hey ! si t’as un pote du genre Benzema qui menace de balancer ta sextape sur Youtube, tu paierais toi ? »

Mais c’est à éviter sur Facebook. Car c’est peut-être un lieu où elle retrouve ses amis, ses collègues et sa famille et ne veut pas spécialement faire de rencontres. Donc, soyez original, mais ne sexualisez pas trop.

Nous avons partagé avec vous des exemples concrets dans cet article sur les techniques pour draguer sur facebook.

N’oubliez pas de laisser un pouce bleu(like).

#Source: https://www.artdeseduire.com/

(Visited 166 times, 1 visits today)

Articles Recents

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *