JE SUIS ACCRO AU P🔞RNO : TÉMOIGNAGE ET CONSEILS POUR EN SORTIR🔞

JE SUIS ACCRO AU P🔞RNO : TÉMOIGNAGE ET CONSEILS POUR EN SORTIR🔞

 

Sans vouloir mener le procĂšs du p🔞rno, en consommer beaucoup pourrait entrainer de terribles rĂ©percussions sur le plan personnel et sexuel. Un sexologue nous explique ce qui est en jeu derriĂšre une addiction au p🔞rno et les solutions pour en sortir.

Pour comprendre en quoi l’hypersollicitation pornographique atteint la se⚔ualitĂ©, je vous propose de lire dans un premier temps le tĂ©moignage saisissant d’un pornaddict, puis les conseils de notre expert SĂ©bastien Garnero*, psychologue et sexologue.

TĂ©moignage d’un pornaddict

Damien, amateur de X, nous explique comment sa consommation de porno a provoquĂ© chez lui un burn-out se⚔uel.
« La main de Naomie est enfoncĂ©e dans le triangle de son string lĂ©opard rouge. Elle s’accroupit en se trĂ©moussant au-dessus d’un homme Ă  la peau claire, sur l’écran de mon ordinateur. Son string ne cache rien du tout. Je recule ma chaise et je descends d’un cran l’élastique de mon bermuda. La camĂ©ra cadre maintenant ses fesses proĂ©minentes. Naomie les a siliconĂ©es. S’il m’arrive d’avoir trois Ă©jaculations en une nuit en zappant sur Youporn, c’est trĂšs rare dans une situation rĂ©elle. Mes rĂ©cepteurs sensoriels ne seraient plus rĂ©ceptifs au rĂ©el Ă  force d’ĂȘtre sollicitĂ©s, selon mon psy.

Je devrais dĂ©crocher du p🔞rno, partir en vacances avec Eva, ma copine depuis six mois. Lorsqu’elle vient me voir avec une Ă©norme envie, je suis souvent en burn-out se⚔uel. Dans ces moments-lĂ , je me sens incapable d’assurer un cunnilingus ou une pĂ©nĂ©tration, alors je prĂ©texte un boulot qui m’a pris la tĂȘte, un dĂźner trop arrosĂ© la veille. Si Eva me coince, je transpire Ă  l’idĂ©e de dĂ©bander. Cela s’est produit la derniĂšre fois qu’on a fait l’amour. J’ai dĂ» penser Ă  Naomie. La honte m’a pris quand j’ai Ă©jaculĂ© sur le drap sans avoir eu le temps de pĂ©nĂ©trer Eva. Je lui ai dit : « Je ne sais pas ce qui m’arrive. »

Une addiction comportementale

Ainsi que l’explique notre expert, toutes les addictions mettent en place les mĂȘmes schĂ©mas. « La « pornaddiction » ou « porndĂ©pendance » fait partie d’un cadre plus large des addictions comportementales, Ă  diffĂ©rencier des addictions liĂ©es Ă  une substance ou Ă  des drogues diverses. Cependant, le systĂšme de rĂ©compense du cerveau est quasiment le mĂȘme qu’en cas de consommation de stupĂ©fiants : il se produit une dĂ©charge de neuromĂ©diateurs entrainant une sorte d’équivalence de « shoot », notamment dans la phase orgasmique. »

Cela engendre :

un envahissement de la sphĂšre psychique : l’esprit est occupĂ© par le fait de renouveler ce type de sensations, de cacher cette addiction Ă  son entourage, d’augmenter les doses pour pouvoir en ressentir les effets, etc. ;
un phĂ©nomĂšne de surenchĂšre : on cherche Ă  gĂ©nĂ©rer une excitation toujours plus forte en augmentant l’exposition, ou en variant les scĂ©nographies, amenant parfois le sujet vers une forme de se⚔ualitĂ© de plus en plus extrĂȘme ou de plus en plus dĂ©viante, qui l’éloigne parfois de sa se⚔ualitĂ© rĂ©elle, voire de son orientation se⚔uelle ;
une sensation de manque : cette accoutumance entraßne le sujet à persévérer dans cette conduite malgré la connaissance des conséquences négatives sur sa vie personnelle, sociale, voire professionnelle.

DiffĂ©rents types de dĂ©pendance se⚔uelle

Si toutes les dĂ©pendances ont un noyau commun, l’addiction au se⚔e a ses spĂ©cificitĂ©s. On peut observer diffĂ©rentes formes de prĂ©sentations cliniques : masturbationcompulsive, addiction Ă  la rencontre se⚔uelle, exposition compulsive aux sites X, consultation frĂ©nĂ©tique de service tĂ©lĂ©phoniques, de petites annonces des journaux, de sextos, de photos x, de rĂ©seaux sociaux, de webcams, frĂ©quentation rĂ©guliĂšre de se⚔ shops, peep shows, escorts, bars lap-dance, etc…

#Source: http://www.afriquefemme.com/

(Visited 133 times, 1 visits today)

Articles Recents

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *