Un élève de 13 ans met enceinte sa prof d’anglais qui est condamnée à 10 ans de prison

Un élève de 13 ans met enceinte sa prof d’anglais qui est condamnée à 10 ans de prison

Alexandria Vera, 24 ans, est une ancienne professeure d’anglais à l’école de Stovall, au Texas. Il y a quelques mois, elle a commencé à entretenir une relation avec un de ses élèves, alors âgé de 13 ans. Peu de temps après, scandale, la jeune femme est enceinte et l’adolescent est le père. Après avoir été en détention provisoire, puis libérée sous caution, son procès vient de se terminer. Elle a été condamnée à 10 ans d’emprisonnement.

Les deux tourtereaux assument leur relation en public

L’histoire commence en septembre 2015, lorsque la prof d’anglais remarque que l’un de ses élèves est absent pour maladie. Elle le contacte via Instagram et lui donne son numéro privé pour qu’il puisse lui donner des nouvelles quant à son état de santé. Ils ont commencé à échanger des messages et une idylle amoureuse a commencé. Lors de son procès, il sera précisé à la justice qu’elle couchait au moins une fois par jour avec le garçon. Peu inquiets de ce que pouvait provoquer leur relation, les deux amoureux ne se cachaient pas. Ils se tenaient la main, et le jeune homme lui touchait même les fesses devant tout le monde. La situation semble normale, même pour ses camarades de classe. La famille du garçon est elle aussi au courant. Et lorsqu’Alexandria Vera tombe enceinte, la famille était même très heureuse quant à l’arrivée prochaine du bébé.

La sentence est-elle juste ?

L’école a fini par prendre des mesures en la licenciant et en appelant les Services de protection de l’enfance qui lui ont rendu une visite. Elle a été obligée d’avorter et la justice américaine a décidé de saisir l’affaire. Elle est alors placée en détention provisoire. Au printemps derniers, elle est libérée sous caution. Elle doit verser la somme de 100 000 dollars et respecter quelques consignes strictes, comme ne plus entrer en contact avec le garçon, ne pas utiliser internet et rester chez elle durant la nuit. En novembre a eu lieu son procès, durant lequel le procureur a rappelé qu’il ne la considérait par comme une pédophile classique. Malgré tout, elle risquait 30 ans de prison. Elle a donc plaidé coupable pour alléger sa peine. Aujourd’hui, le verdict a été prononcé. Malheureusement pour elle, elle écope d’une peine de 10 ans de prison.

#Source: letribunaldunet

(Visited 197 times, 1 visits today)

Articles Recents

LEAVE YOUR COMMENT

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *